Dominique Massaut
> Notes éparses

Notes éparses

Petit journal irrégulier.

Articles de cette rubrique


Paul Sanda et Petzi (Notes éparses)

Extrait de "Sept fragments"
Comme les bistrots sont en voie de disparition, y compris le café du commerce, et qu’on n’a donc plus que rarement l’occasion de déverser, dans un orgasme très mâle, le plaisir de ses lectures autour de boissons alcoolisées et de compagnons indulgents, indifférents ou interdits, j’ai décidé de déposer (...) > suite


Luc Baba, La petite école Sainte-Rouge (Notes éparses)

Comme les bistrots sont en voie de disparition, y compris le café du commerce, et qu’on n’a donc plus que rarement l’occasion de déverser, dans un orgasme très mâle, le plaisir de ses lectures autour de boissons alcoolisées et de compagnons indulgents, indifférents ou interdits, j’ai décidé de déposer (...) > suite


Serge Pey,
Manuel philosophique de guerre sociale
(Notes éparses)

Comme les bistrots sont en voie de disparition, y compris le café du commerce, et qu’on n’a donc plus que rarement l’occasion de déverser, dans un orgasme très mâle, le plaisir de ses lectures autour de boissons alcoolisées et de compagnons indulgents, indifférents ou interdits, j’ai décidé de déposer (...) > suite


Bartelt, Les bottes rouges (4) (Notes éparses)

Comme les bistrots sont en voie de disparition, y compris le café du commerce, et qu’on n’a donc plus que rarement l’occasion de déverser, dans un orgasme très mâle, le plaisir de ses lectures autour de boissons alcoolisées et de compagnons indulgents, indifférents ou interdits, j’ai décidé de déposer (...) > suite


Bartelt, Les bottes rouges (3) (Notes éparses)

Comme les bistrots sont en voie de disparition, y compris le café du commerce, et qu’on n’a donc plus que rarement l’occasion de déverser, dans un orgasme très mâle, le plaisir de ses lectures autour de boissons alcoolisées et de compagnons indulgents, indifférents ou interdits, j’ai décidé de déposer (...) > suite


Videopoème de Serge Pey (Notes éparses)

Artistes de tout poil, vivons debout ! Poils de tout artiste, vivons dressés ! > suite


Bartelt, Les bottes rouges (2) (Notes éparses)

Comme les bistrots sont en voie de disparition, y compris le café du commerce, et qu’on n’a donc plus que rarement l’occasion de déverser, dans un orgasme très mâle, le plaisir de ses lectures autour de boissons alcoolisées et de compagnons indulgents, indifférents ou interdits, j’ai décidé de déposer (...) > suite


Bartelt, Les bottes rouges (1) (Notes éparses)

Comme les bistrots sont en voie de disparition, y compris le café du commerce, et qu’on n’a donc plus que rarement l’occasion de déverser, dans un orgasme très mâle, le plaisir de ses lectures autour de boissons alcoolisées et de compagnons indulgents, indifférents ou interdits, j’ai décidé de déposer (...) > suite


La maison du joueur de flûte. (Notes éparses)

MERCREDI 7 JUILLET 04. VERNON. 20H14. Bonjour Alex je viens de terminer la lecture de La maison du joueur de flûte de Vialatte. J’ai passé des moments très denses avec ce livre. Je suis étonné de constater à quel point la lenteur de ma lecture fut grande. Je n’ai jamais été un lecteur rapide mais je (...) > suite


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 382275

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Notes éparses   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License