Dominique Massaut

Poster un message

En réponse à :

La promenade

mardi 21 septembre 2004 par Dom
Dans la promenade, c’est comme dans l’absinthe : on s’absente. Je marche. Je débusque en moi un malade, assailli par une armée de médecins. Je l’encourage à courir. Et voilà qu’il parvient à semer ses poursuivants et s’enfuit au souffle de la Meuse, un vent qui connaît son couloir, au bord du lit, connaît sa fonction, envoie ses petits balayeurs éventer cervelet, entrelacs, poussière des bibelots tapis sous le crâne. Le malade s’abandonne à ces courants incontrôlables que nul homme, jamais, ne put (...)

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 440670

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License