Dominique Massaut

Il erre et relie

Dominique Massaut : "Errer humanum est" Article de Jean-Claude Piérot (Printemps 2004)

L’apprentissage de la lenteur est là, dans l’immédiat, parole tentée. L’œil perce d’entre les arbres, épie la sève. Il hume l’espace intérieur des gens venus ; et puis voilà : la Meuse déboule sous la langue et déroule son poids de chalands. Le menton hale un sourire et des souvenirs d’enfance.

Il y a de l’homme, par là.

Dominique Massaut. Errant hors du rang, dans le jardin des virgules, ponctué de tant d’innocence parfois. Il y a là un explorateur du corps de l’âme à la recherche du ventre du vent. Et l’histoire se laisse faire par le partage, comme une histoire d’amour, comme un accent familier. On est bien chez lui ; il est chez lui partout. Il accueille et relie. Sans raison ni calcul. Ses mots remontent le long de nos intuitions humaines à la lenteur des jours. Il tisse ainsi l’intime de l’être, pas à pas, même s’il ne respire par moment que peu. Cet homme-là cherche, c’est sûr, mais sans le lourd de l’heure.

Il y a en lui du druide facétieux.

Et s’il énumère, c’est qu’il part sans bagages, lesté d’un doigt ou deux dans la lumière. La lenteur apprend à être précis, à devenir plus sensible que peau d’aveugle. De la mer au désert, entre oueds et menhirs, il échange ses mots contre des syllabes martelées à l’enclume du cœur. Il nous dépayse du fil de l’eau pour débusquer le fil de l’autre.

Cet être est une fenêtre au reflet de mon jardin. J’aime y croiser son regard d’errant. Humain.

"Errer humanum est", poèmes de et par Dominique Massaut, avec Nicolas Piéret, en compagnon de musique et silence. "Construction musicale" de Jean-Marie Dzuba.

Jean-Claude Piérot.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 386274

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les spectacles  Suivre la vie du site Spectacles en cours  Suivre la vie du site Errer humanum est   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License