Dominique Massaut

Tentative de description plutôt que de définition...

THEÂTRE-ACTION, Tentative d’évocation plutôt que de définition...

Le Théâtre-Action est un mouvement culturel né en Belgique en 1970 avec la volonté d’une réappropriation de l’outil théâtral par la classe ouvrière dont la culture ne paraissait être exprimée que par des auteurs issus de la bourgeoisie et donc traduite par un « point de vue bourgeois ».

Ce mouvement tire ses sources d’expériences proches, comme l’Agit-Prop, le Théâtre Brechtien ou le Groupe Octobre.

Pendant une grosse décennie, l’activité des « comédiens-animateurs » s’est surtout développée dans les régions sidérurgiques et minières belges (Seraing, Liège, Charleroi, Borinage). Leurs « créations propres », aboutissements de longues périodes de travail de proximité avec les publics cibles d’origine ouvrière, n’étaient qu’étapes dans des projets d’ateliers-théâtre où ce « public cible » (ou « non-public ») était invité à exprimer, à travers des créations collectives, leurs réalités, leurs aspirations, leurs analyses, au moyen de techniques théâtrales que leur proposaient les comédiens-animateurs.

Pendant ce temps, le mouvement obtenait du gouvernement belge sa reconnaissance via la création du Centre de Théâtre-Action, secteur à part entière subventionné par le Ministère de la Culture.

Le mouvement s’est ensuite géographiquement élargi, s’implantant également en « zone rurale », et s’est diversifié à la fois dans ses champs de réflexion et dans ses techniques d’animations, plusieurs troupes s’inspirant par exemple du Théâtre-image ou du Théâtre Forum élaboré par Augusto Boal.

Le Théâtre-Action a aussi prolongé son réseau au delà des frontières belges par la rencontre de troupes partageant le même type de démarche. C’est ainsi que le Festival International de Théâtre-Action, biennal, réunit des compagnies belges, françaises, italiennes, canadiennes, indiennes... Ces rencontres ont encore conduit à des coproductions sur des thèmes partagés comme la mondialisation, l’immigration ou le tourisme industriel.

Quelques caractéristiques des spectacles de Théâtre-Action :

— Ce sont presque toujours des créations collectives.

— L’analyse sociale et politique a priorité sur l’analyse psychologique.

— L’objectif des créations n’est pas « distractif » ou esthétique mais vise à l’analyse et à la transformation des rapports sociaux dans tous les domaines de la vie.

— L’action s’inscrit le plus souvent dans la mouvance socio-culturelle et associative.

— Le mouvement est solidaire des défavorisés, des exclus.

— Etc.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 386174

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site à propos de dominique massaut...  Suivre la vie du site Bric à Brac  Suivre la vie du site Théâtre Action   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License